ABOUT - Enrico Steger

Enrico Steger


 

ABOUT -  Enrico Steger

Enrico Steger (né le 20 mai 1959) est l’inventeur du système de fraisage manuel par copiage, conçu pour la confection de restaurations dentaires en zircone.
 

Après ses 5 années de formation à Bozen (Tyrol du Sud, Italie) pour devenir prothésiste dentaire, Enrico Steger commence par exercer ce métier dans différents pays d’Europe avant de créer son propre laboratoire en 1981. Ensuite, en partenariat avec des fabricants, il élabore de nouveaux produits pour les laboratoires de prothèse, notamment des cires, des fraises et des céramiques. Il réalise aussi des études sur la couleur et la morphologie dentaires.
 

En 1986 parait chez Quintessence (Berlin) son ouvrage « Die anatomische Kaufläche » (« La face occlusale anatomique »). Enrico Steger deviendra par la suite un initiateur de nouvelles tendances, publiera dans les revues de la branche, et donnera des conférences dans le monde entier (Corée, Islande, Norvège, Espagne, Afrique du Sud, Etats-Unis, Mexique…).

En 2003, Enrico Steger eut une idée qui révolutionna le marché de la prothèse. Cette idée était de mettre au point un système de fraisage manuel de la zircone qui soit très peu coûteux, que tous les prothésistes puissent s’acheter. Ce système, qui devint réalité, réalise la pièce prothétique par fraisage-copiage, selon le principe du pantographe.

Cette même année 2003 commença l’élaboration d’un prototype de ce système. Il fallut deux ans pour concevoir le modèle commercialisable de ce système, baptisé « Zirkograph ». Afin que les couronnes et les bridges présentent le haut niveau de précision requis, il était indispensable d’élaborer un concept complet, qui comprenne non seulement le système de fraisage mais aussi la zircone et le four. Il créa alors sa propre société – Zirkonzahn – dans le Tyrol italien, son pays d’origine. La société Zirkonzahn compte actuellement 80 salariés. Elle est en train de devenir un des leaders de la branche.

En 2010 elle exporta dans plus de 100 pays. Enrico Steger a déjà déposé 12 brevets dans le monde (Europe, Canada, Brésil, Japon, Corée et Etats-Unis). Il est aussi titulaire de plusieurs « pseudobrevets » en Allemagne et en Autriche, dont trois sont déjà enregistrés comme brevets à part entière. Ces dépôts de brevets concernent la partie mécanique du système de fraisage par copiage (Zirkograph), l’évacuation des poussières de fraisage, et le dispositif de montage et de pivotement inventé lui aussi par Enrico Steger.